Une baisse historique de la production de pétrole de l’OPEP

[vc_row][vc_column width= »2/3″][vc_column_text]
Cette situation est le fruit de la crise pétrolière provoquée par la pandémie mondiale de Covid-19, qui a fait chuter, en quelques semaines, la demande de 30%, et de la rupture de l’alliance entre l’Arabie saoudite et la Russie, qui se sont lancées dans une violente guerre des prix en augmentant leur production pour remporter des parts de marché. Ce conflit a dégénéré en choc majeur, précipitant les prix du baril de brent, qui fait référence au niveau mondial, au-dessous des 30 dollars. Au vu de cette situation, les pays exportateurs notamment la Russie et l’Arabie Saoudite vont tenter de soutenir la remontée des prix en réduisant fortement leur production de pétrole. L’OPEP a réduit sa production d’environ 8,6 millions de barils par jour en mai, soit 11 % de moins que le volume prévu.  [/vc_column_text][vc_btn title= »En savoir plus » color= »success » link= »url:https%3A%2F%2Fwww.lemonde.fr%2Finternational%2Farticle%2F2020%2F06%2F06%2Fpetrole-l-opep-et-la-russie-prolongent-d-un-mois-leurs-baisses-de-production-historiques_6042024_3210.html|title:En%20savoir%20plus|target:%20_blank|rel:nofollow »][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_wp_posts number= »10″][/vc_column][/vc_row]