Le guide de l’émetteur

Il arrive qu’à certaines étapes de la vie de l’entreprise, le besoin se fasse sentir de se faire coter en bourse. Être coté à la Bourse des Valeurs Mobilières présente certains avantages. C’est d’abord de pouvoir accéder à de nouvelles ressources de financement de l’activité en contrepartie d’actions ou d’obligations de l’entreprise. C’est aussi offrir une certaine liquidité aux actionnaires en leur permettant d’accéder à un marché ou les échanges sont facilités. C’est enfin contribuer à augmenter la notoriété de l’entreprise.

Être coté à la BRVM nécessite une démarche, le respect des conditions d’admission, la fourniture de documents requis et le respect des obligations d’information.

L’étape la plus importante pour l’entreprise est de décider de son introduction en bourse en toute connaissance de cause et en fonction de raisons objectives tels que le besoin de lever des fonds pour financer l’activité ou le besoin d'accroître la réputation et la notoriété. En effet, être cotée en bourse est souvent pour une entreprise le signe d’une certaine maturité dans la gouvernance notamment car l’entreprise cotée est soumise à l’obligation d’informer périodiquement et régulièrement sur sa situation financière et tous les événements importants.

La décision d’entrer en bourse doit être votée par l’Assemblée Générale Extraordinaire.

Une fois cette étape franchie, l’entreprise doit mandater une société de gestion et d’intermédiation qui assurera la structuration de l’opération et la levée de fonds.

La structuration permet d’effectuer toutes les diligences requises afin d’obtenir l’autorisation d’effectuer l’opération. En effet, faire appel à la bourse, c’est faire un appel public à l’épargne et ce type d’opération nécessite le visa préalable de l’autorité de régulation, le Conseil Régional de l’Epargne Publique et du Marché financier ( CREPMF). C’est une fois ce visa obtenu que la levée de fonds proprement dite pourra s’effectuer grâce à la collecte des fonds auprès du public investisseur en contrepartie de l’émission des titres de l’entreprise. Suivront ensuite les étapes d’inscription et d’admission à la cote des titres émis. L’entreprise sera alors officiellement cotée avec un sigle et un code permettant de l’identifier et d’échanger ses titres sur le marché de la BRVM.

[wpsm_comparison_table id="3" class=""]

Les sociétés cotées ont une obligation d’information et de transparence vis-à-vis de leurs investisseurs. Pour ce faire, elles doivent publier des informations périodiques et permanentes.

Obligations d’informations périodiques

Publications annuelles

[wpsm_comparison_table id="4" class=""]

Publications semestrielles

[wpsm_comparison_table id="5" class=""]

Publications trimestrielles

[wpsm_comparison_table id="6" class=""]

Les informations permanentes

Les informations permanentes peuvent être considérées comme toute information pouvant avoir une incidence sur la vie de la société : changement de direction, prise de participation, perte d’un gros client, nouveaux marchés ; etc.

L’émetteur est tenu d’informer ses investisseurs le plus tôt possible.

Voulez-vous ouvrir un compte?